Formation post-permis

La période probatoire pour les nouveaux conducteurs est de 3 ans et 2 ans pour les élèves ayant opté pour un apprentissage anticipé de la conduite.

Cette ordonnance vise à réduire le délai probatoire pour les conducteurs qui décideraient de suivre une formation complémentaire.

 

La diminution de la période probatoire ne pourra être effective que sous deux conditions :

- N’avoir commis, au cours de cette période, aucune infraction ayant donné lieu à un retrait de points ou ayant entraîné une mesure de restriction ou de suspension du droit de conduire ;

- Avoir suivi une formation complémentaire dont les modalités seront précisées par décret en Conseil d’État.

 

FORMATION POST PERMIS B – 1 JOURNEE

Objectifs          

Evaluer le conducteur, lister les différentes erreurs de conduite, observer le comportement du conducteur, vérifier le respect des règles de circulation et de la réglementation.

 

Pré-requis         

Etre titulaire du permis B

 

Public concerné

Jeunes conducteurs ayant le permis depuis moins de 2 ans

 

PROGRAMME

- Accueil, Présentation et tour de table

 

- Effets et méfaits de la vitesse

Les lois psychophysiologiques

Le conducteur : mode de fonctionnement

Perception visuelle

Capacité d’estimation

Répartition des défaillances

Vitesse et distances de sécurité

 

- Accidentologie

Etude de cas d’accidents

 

- Exercices pratiques

Estimation de la vitesse et des distances

Evaluations des distances d’arrêt

 

- Alcool, drogue et autres produits psycho-actifs, téléphone et conduite

Alcool

Equivalence des verres

Alcool : troubles

Sanctions

Conséquences pour l’assurance

Drogues : les effets

Sanctions encourues

 

- Théorie de l’éco-conduite et de la conduite apaisée:

Définition

Entretien

 

- Bilan de la journée

Attestation de formation post-permis de la catégorie B